« Le couple d’à côté » de Shari Lapena : une histoire d’enlèvement et de faux-semblants

C’est avec Le couple d’à côté (The couple next door), paru en 2016, que Shari Lapena, une ancienne avocate, a connu le succès en tant qu’auteure. Le thriller est en effet devenu un best-seller international dès sa sortie et a tout de suite été salué par de grands noms tels que Lee Child ou Harlan Coben. Énième livre du genre ou thriller bien ficelé ? 

Comme son titre l’indique, Le couple d’à côté parle avant tout d’un couple : Anne et Marco. Invités à dîner par leurs voisins qui n’aiment pas les bébés alors que leur baby-sitter les lâche à la dernière minute, ils décident de laisser Cora chez eux et de sortir quand même. Le plan ? Prendre le babyphone et se relayer toutes les 30 minutes pour aller voir si tout va bien. Évidemment, l’enfant disparaît au cours de la soirée. De là, une enquête est tout de suite ouverte et c’est l’inspecteur Rasbach qui la mène en partant d’une idée fixe : tout le monde est suspect.

L’inspecteur Rasbach observe le couple avec attention. Un bébé a disparu. Enlevé dans son berceau – s’il faut en croire les parents, Marco et Anne Conti – entre environ 0 h 30 et 1 h 27, par une ou des personnes non identifiées, pendant que les parents dînaient chez les voisins immédiats. La porte d’entré a été trouvée entrouverte. Celle de derrière n’a peut-être pas été verrouillée par le père – de fait, la police, en arrivant, a constaté qu’elle était fermée, mais pas de clé. La détresse de la mère est indéniable. Ainsi que celle du père, qui a l’ai salement secoué. Cependant la situation dans son ensemble ne sonne pas tout à fait juste. Rasbach se demande ce qui se trame réellement.

L’originalité de Shari Lapena, c’est de plonger le lecteur dans l’intimité d’Anne et Marco en installant un suspens étouffant dès les premières lignes. Pour autant, on retrouve quelques éléments classiques du genre, comme l’inspecteur lucide mais torturé et sa façon d’enquêter un peu cliché. Ceci étant dit, on tombe dans tous les pièges que l’auteure nous tend avec son souci du détail et ses descriptions très visuelles. Tous les personnages sont attachants et nous fascinent pour leur côté sombre, Shari Lapena n’épargne personne.

Ce thriller à huis clos a donc tout pour tenir le lecteur en haleine et se démarque (un peu) du genre par la diversité des questions qu’il amène. Loin d’être seulement l’histoire d’un kidnapping, Le couple d’à côté évoque aussi certains sujets tels que la dépression post-partum, les relations entre voisins ou la question de la réussite sociale par l’argent. Un thriller qui vaut donc le détour, que l’on soit habitué du genre ou pas !

signatureblog

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s